Ostéopathe d’Urgence sur Vichy

frederic-duchet

Frédéric Duchet

Ostéopathe

Consultations sur rendez vous du lundi au vendredi
Urgence dans les 24h

Les Thermes de Callou
03200 Vichy
contact : 06 08 34 05 93

Formations

2001 Diplôme d’Ostéopathie (CERTM / IFSO Lyon)
1995 DE de Masso-Kinésithérapie (IFMK Vichy)

Formations complémentaires

2016 Les Techniques personnelles d’Alain GEHIN.
2016 Formation des formateurs. IFSO VICHY.
2015-2016 Fasciapraxie. Niveau 1-2-3-4. Yves LAVAL.
2015 Formation Technique spécifique d’absorption de hernie discale lombaire. Alain GEHIN.
2015 Le traitement du corps sans nom – Approche tissulaire et tenségrité. Alain POLBRAT.
2014 Centrage Ostéopathique Sensitif, niveau 1 et 2. Thierry DUBOIS & Philippe HANSROUL.
2013 Méthode Niromathé, Méthode de réflexothérapie vertébrale et périphérique. Raymond BRANLY.
2012-2014 Manipulation Structurelle Tissulaire, David LACHAIZE.
Bassin-lombaires, cervicales-thorax, périphérique, stages de perfectionnement.
2002 Fibrolyse myofasciale (EKMAN Therapy), CERTM LYON

Annexes

2003- : Formateur en ostéopathie – IFSO Vichy et IFSO / ISTM Lyon
2001-2008 : Formateur en kinésithérapie du sport – IFMK Vichy
1999-2008 : Centre de formation AS Montferrand Rugby

Mon approche de l’OSTEOPATHIE

Ces dernières années, les domaines d’applications de l’ostéopathie (tenségrité,,
viscérale, neuroméningé, neurovasculaire, neurosciences, tenségrité, mindfulness…)
se sont étendues et ont permis de mieux comprendre certaines pratiques, pour en
faire de nouveaux paradigmes.

Au gré de mes formations en ostéopathie, j’ai pu développer une pratique moins
analytique et symptomatique, pour aller vers une approche où la notion de présence,
d’intention et de verticalité du thérapeute s’est affirmée.
En début de séance, le fait d’être le plus neutre possible, par un toucher respectueux
de la lésion, permet de mieux comprendre son patient, son vécu, son histoire.
La plainte du patient et le présent des tissus demandent de l’empathie, de rester dans
le non vouloir, pour ne pas se focaliser sur le symptomatique. Puis, tel un instigateur,
au travers de corrections tissulaires structurelles, viscérales, réflexes, permettre la
mise en place de processus de dissipation des lésions réversibles et des densités
tissulaires. Cette réorganisation cellulaire et la mise en route de sécrétions de
neurotransmetteurs vont alors permettre un travail maximum, pour un résultat le plus
durable possible.

Mais s’il reste encore de vastes horizons à défricher, le travail de nos mains nous
laissent encore une place très importante de liberté, d’intuition et de perception.
L’approche tissulaire et structurelle n’est pas une vision dogmatique et ésotérique,
mais elle demande un travail de grande précision dans le respect des grands
principes de L’Ostéopathie.

Enregistrer